Ismail Boukili
Ismail Boukili

A chacun son rythme

Combien de fois ai-je entendu des parents d'élèves ou des professeurs qualifier tel élève de «cas désespéré». Au nom de quel autorité nous arrogeons-nous le droit de condamner un élève à vie, car c'est bien de cela qu'il s'agit quand on utilise le vocable de «cas désespéré» ?

Aujourd'hui encore, il n'est pas rare qu'un parent d'élève me contacte et me lance avec une grande tristesse teintée de désespoir dans les yeux : « Je ne comprends pas pourquoi mon enfant a des difficultés en maths. A son âge, j’étais bien meilleur que lui. »

Comprenez qu'il n'y a rien d'héréditaire ni de génétique. Et surtout, gardez en tête comme une vérité absolue qu'il n'y a pas de bons ou de mauvais élèves en mathématiques. Il y a ceux qui ont révélé leurs potentialités et ceux qui n'ont pas encore déployé leurs ailes. A chacun son rythme.

Car c'est bien de cela qu'il s’agit : les mathématiques sont finalement un jeu, et les problèmes ne sont qu'une série de challenges à relever, qui pourrait dire le contraire ? Combien d'élèves catalogués comme «allergiques» aux mathématiques ai-je vu décrocher un bac scientifique haut la main pour ensuite intégrer les meilleures écoles d’ingénieurs ?

Ismail Boukili
Ismail Boukili

Notre vision à Bookmania : s'adapter à nos élèves pour les faire progresser

Il n’existe aucune approche universelle pouvant s’appliquer à tous les élèves. En effet chaque élève, chaque personne est un être à part, nous avons donc mis en place une méthodologie évolutive pouvant s’adapter aux spécificités de chaque personne.
Enfin, nous restons convaincus que notre réussite passe par celle de nos élèves et par la satisfaction de nos clients.